L’utilisation des micro-canules

Actuellement une tendance générale se dessine vers l’utilisation des micro-canules semi-
rigides lorsque cela est possible à la place des aiguilles afin de limiter les risques
hémorragiques et de lésion des tissus nobles comme les nerfs.
L’orifice d’entrée se fait grâce à l’utilisation d’une aiguille d’un diamètre légèrement
supérieur à celui de la canule,l’avantage est donc la limitation des risques hémorragiques et
neurologiques mais ses inconvénients tiennent au fait qu’il est difficile de préciser la
profondeur à laquelle se fait l’injection notamment lorsque celle-ci doit être profonde
(pommettes).
Ces micro-canules permettent par contre de travailler sur de grandes zones grâce à des
longueurs et des flexibilités différentes, ainsi l’utilisation de ces nouveaux instruments
permet d’élargir le champ du traitement et d’améliorer l’injection d’acide hyaluronique ou
d’hydroxyapatite de calcium dans les tissus.

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 6 mars 2013