Tel : (+33) 04 79 63 27 41   |    Mail
LES TROUBLES DU COMPORTEMENT ET DE LA MEMOIRE DU CEREBRO-LESE

LES TROUBLES DU COMPORTEMENT ET DE LA MEMOIRE DU CEREBRO-LESE

Ces séquelles qui, quelquefois peuvent être qualifiées de handicap invisible en l’absence de séquelles neurologiques visibles, rendent la vie de l’entourage et du cérébro-lésé extrêmement difficile. Les troubles du comportement ont été classés en 2 profils : celui dit «inhibé» qui est marqué par l’indifférence, le désintérêt, la dépendance, le manque d’initiative et le profil «désinhibé» qui est marqué par de l’agitation, de l’impulsivité, de l’euphorie, de l’intolérance aux contrariétés et aux frustrations et de l’indifférence aux règles sociales, il existe enfin des patients qui présentent des profils mixtes associant les 2 caractéristiques.
Ces différents troubles du comportement peuvent être associés à d’autres lésions neurologiques comme l’anosognosie, correspondant à la méconnaissance du trouble par le patient qui se considère comme normal, cette séquelle est particulièrement difficile à vivre et à intégrer dans le monde social et professionnel.
Les séquelles concernant la mémoire sont quelquefois sévères avec un effacement total de la vie antérieure à la cérébro-lésion, il peut s’associer bien-sûr une perte de la connaissance du travail antérieur ne permettant aucune réinsertion, la présence d’une fatigue permanente d’origine cérébrale ainsi que les troubles de la mémoire que l’on appelle rétrogrades c’est-à-dire celle des faits et des apprentissages récents aggravent encore les difficultés de reclassement professionnel.

Fermer le menu