Augmentation des zones déprimées du visage par l’acide polylactique

8 avril 2014

L’acide polylactique est un implant injectable biocompatible et biodégradable composé que l’on reconstitue avec de l’eau stérile pour l’injecter en profondeur afin de corriger les dépressions cutanées importantes, liées notamment à la perte de la masse graisseuse au niveau du visage.
En pratique, le médecin reconstitue le produit la veille de l’injection et au plus tard deux heures avant celle-ci, il injecte le produit dans le derme profond.
Par la suite, le patient ou la patiente doit impérativement masser les zones injectées plusieurs fois par jour et ceci pendant 5 jours afin d’optimiser une correction optimale.
Une seconde injection et éventuellement une troisième sont recommandées à 4 semaines d’intervalle.
Le résultat est particulièrement spectaculaire car l’acide polylactique a pour propriété d’induire une néocollagénèse, son effet est intéressant dans la zone des joues et lorsqu’il existe une héliodermie.
Ce produit est d’autant plus intéressant que l’effet se maintient dans le temps.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous rendre sur un site canadien: « acide-L-polylactique. canada »

L’acide polylactique est aussi le composant des fils résorbables qui sont utilisés à mon cabinet et qui ont le même effet de néocollagénèse  dans le temps bien sûr associé à l’effet tenseur et modelant.

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 9 avril 2014