SKIN BOOSTING

Ce terme à la mode peut se traduire comme « redonner de l’éclat à la peau ». Dans un premier temps un traitement par peeling sera indiqué si la patiente peut accepter une période d’éviction sociale, au mieux effectué dans la période d’automne et d’hiver, mais qui peut être pratiqué tout au long de l’année avec l’acide glycolique en utilisation prudente. La tendance actuelle est de  privilégier l’acide hyaluronique faiblement réticulé pour améliorer la texture de la peau en l’hydratant, en luttant contre les fines rides superficielles, mais aussi en améliorant la qualité de la peau grâce à son effet sur la néocollagénèse. En effet, la peau s’abime au fil du temps mais aussi à cause de l’effet du tabac, du soleil en altérant les fibroblastes, réduisant ainsi la synthèse de fibrogène et d’élastine.  Le skin booster permet ainsi d’améliorer la qualité de la matrice cutanée au fil du temps, l’épaisseur de l’épiderme se trouve ainsi renforcé. L’acide hyaluronique sera injecté par des « mini-injections » multiples dans le derme superficiel, qui pourront être répétées de une à trois fois, en fonction du résultat escompté. Il sera aussi possible d’utiliser les produits à base d’hydroxylapatite de calcium, produit lentement résorbable […] Lire la suite

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 26 mai 2017

Le vieillissement du visage, principes de traitement par fils de tension liftants et produits de comblement

Le vieillissement du visage est surtout marqué, en premier lieu, par la perte des volumes : la graisse n’est plus projetée vers l’avant et ceci est  vrai pour les pommettes, la « vallée des larmes »  après un amaigrissement, les tempes. Il se fait dans deux directions, le bas et le milieu, ainsi la graisse descend vers le sillon nasogénien et vers le pli d’amertume. Ce vieillissement est particulièrement marqué dans le tiers moyen du visage dans le sens vertical qui se situe entre l’aile du nez et la tempe; ainsi le visage jeune, triangulaire, à contours fins, a tendance à s’inverser avec l’apparition d’ombres lors de l’exposition à la lumière. Principes de traitement : -écouter le patient et répondre à ses attentes, notamment il faut respecter sa volonté de retrouver  une expression faciale jeune statique, mais aussi dynamique…mais il faut que la « transformation » ne se voit pas trop, comme expriment le plus souvent les patients français. En effet la demande en France est d’obtenir un  rajeunissement léger qui ne poussera par l’environnement au questionnement, ce qui n’est pas vrai dans de nombreux pays étranger. -il est important de débuter précocement la prise en charge, les patients qui […] Lire la suite

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 3 octobre 2016

Une nouvelle technique de rajeunissement par fils résorbables intradermiques

Depuis plusieurs années, j’utilise les fils résorbables à cônes permettant le repositionnement des volumes pour le traitement de l’ovale et des sillons nasogéniens. Ce procédé est extrêmement efficace grâce à un système de traction durable dans le temps, si l’on s’astreint à renouveler l’implantation au 6ème mois. Cependant, il ne permettent pas de résoudre les problèmes plus superficiels de peau « fripée » notamment des zones péri orbitaires, des joues, du cou. Grâce à l’utilisation de fils résorbables intra dermiques, il est maintenant possible de traiter durablement ces lésions. La mise en place de ces fils de « maillage » en polydioxanone (de la même matière que les fils chirurgicaux de suture), biodégradables en quelques mois, est extrêmement rapide, indolore grâce à des aiguilles d’une très haute qualité (en fonction du diamètre des aiguilles d’implantation, une anesthésie au point d’entrée peut être réalisée). Il existe plusieurs types de fils : certains très fins, d’autres spiralés améliorant ainsi la réaction de fibrose, certains possèdent des minicrans multidirectionnels qui permettent un effet de tension surajoutée à cette réaction de néocollagénèse. Le résultat est apprécié 3 à 4 semaines après l’implantation qui est superficielle dans le derme ou l’hypoderme superficiel. Les effets secondaires […] Lire la suite

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 13 janvier 2016

Nous proposons les LED en médecine esthétique

L’utilisation récente en médecine esthétique a permis de multiples applications dans le traitement du rajeunissement, de l’acné, de la cicatrisation.   Nous avons acquis récemment un appareil à diodes électro luminescentes appelées LED dont l’utilisation récente en médecine esthétique a permis de multiples applications dans le traitement du rajeunissement, de l’acné, de la cicatrisation. Retrouvez les détails de cette nouvelle technique ici sur notre site.

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 5 mai 2015

Le traitement de la bouche

Il s’agit d’une des demandes les plus fréquentes en médecine esthétique car le vieillissement de cette zone est souvent rapide et ceci d’autant plus que le patient fume ou s’expose au soleil. Les signes de vieillissement : la lèvre rouge s’affine, se ride, s’affaisse au niveau des commissures avec apparition des plis d’amertume, la lèvre blanche présente des ridules puis des rides qui peuvent être profondes et dont la prise en charge s’associe pleinement à celle de la lèvre rouge. Le traitement associe l’augmentation du volume des lèvres qui se fait au mieux par injections notamment sous muqueuse postérieure afin de faire rebondir la lèvre rouge tout en conservant l’avancée de la lèvre supérieure sur la lèvre inférieure et le respect d’un volume supérieur de la lèvre inférieure par rapport à la lèvre supérieure selon les critères bien connus de la beauté. Le traitement par acide hyaluronique permet ainsi d’augmenter le volume mais aussi d’ourler les lèvres, de lisser les ridules de la lèvre rouge et de la lèvre blanche et ceci dans un second temps par rapport au traitement de fond. Il est possible d’utiliser le peeling pour améliorer la qualité de la peau péri buccale ainsi que la […] Lire la suite

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 7 octobre 2014