Toxine botulique

La toxine botulique (Botox)

C’est un médicament utilisé depuis 30 ans en médecine physique, neurologique et ophtalmologique. Il inhibe de façon transitoire la conduction entre nerfs et muscles, «paralysant» partiellement les muscles injectés. Son utilisation courante a permis d’améliorer l’état de nombreux malades (polytraumatisés, handicapés mentaux…) ; de leur redonner une qualité de vie et ceci sans risque. Les doses utilisées en esthétique sont très faibles par rapport à celles qu’utilisent les neurologues, les ophtalmologues ou les médecins ORL. Elle permet d’enlever ou d’atténuer les rides d’expression du haut du visage.

Cette méthode de prévention du vieillissement peut s’appliquer dès qu’apparaissent les premières rides d’expressions permanentes.

Les zones traitées sont le front, la région intersourcillière (la ride du lion), le contour des yeux (rides de la patte d’oie). Les injections de toxine botulique sont le plus souvent associées à celles de produits de comblement dans un second temps car la synergie entre les deux techniques permet d’améliorer le résultat global. Les effets apparaissent rapidement en quelques jours, une retouche est possible pendant les premières semaines et le résultat est durable pendant 3 à 6 mois selon les cas. A noter que la synergie entre les divers traitements proposés permet d’espacer le renouvellement des séances.

La crainte souvent exprimée d’avoir un visage figé, inexpressif n’est pas fondée grâce au choix judicieux des muscles traités.

L’effet rajeunissant est net, le visage apparaît reposé, détendu. Une autre indication particulièrement intéressante de la toxine botulique est le traitement de l’hypersudation des mains, des pieds et surtout des aisselles. L’efficacité est de plusieurs mois.

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 3 juin 2012