Peeling

Méthode ancienne, mise au point à la fin du 19° Siècle, elle consiste en une exfoliation chimique contrôlée plus ou moins profonde de la peau.

L’indication détermine le choix du produit et son temps d’application.

 

 

 

Le peeling superficiel aux acides de fruits

Il ne s’attaque qu’à la couche cornée. Il rafraîchit le teint, atténue les taches brunes, lisse l’épiderme, donne un véritable coup d’éclat.
Aucune éviction sociale n’est nécessaire. 3 à 6 séances, espacées de 10 jours.

 

Le peeling moyen à l’acide trichloracétique

Il va jusqu’au derme superficiel; il atténue ou enlève les rides superficielles, les taches et les cicatrices. Il nécessite le plus souvent une préparation de la peau afin d’optimiser le résultat.
Une courte éviction sociale de 2 à 3 jours peut être souhaitable. 3 à 6 séances, espacées de 15 jours.

 

Le peeling profond

Il agit jusqu’au derme papillaire. Traitement extraordinaire des rides profondes des lèvres blanches (plissé solaire du pourtour des lèvres) et du pourtour des yeux. Le reste du visage étant traité dans le même temps par un peeling moyen au TCA. Ce peeling nécessite une parfaite entente entre le médecin et le patient car, pendant 10 jours, une réaction très inflammatoire justifie une disponibilité permanente du praticien et une éviction sociale du patient. Le phénol utilisé provoque une lésion du derme suivie d’une forte stimulation de tous les composants de la peau, notamment de l’élastine et du collagène, ce qui permet la restauration d’une peau neuve de meilleure qualité, saine, souple et naturelle. Le rajeunissement dure de nombreuses années.
Une seule séance est nécessaire.

© Dr Christophe TARDY, tous droits réservés.
Edité le 3 juin 2012